Dans quel cadre utilise-t-on des fils de bonding ?

0 commentaire

La concurrence sur le marché du new-tech est rude. Les clients sont toujours en quête de fonctionnalités innovantes sur leurs appareils, tout en étant exigeants sur la qualité. Aussi, pour rester compétitive, chaque entreprise doit faire le nécessaire pour satisfaire les attentes des acheteurs en misant sur l’excellence de leurs composants.

À quoi servent les fils de bonding ?

Dans le domaine de l’électronique, les fils de bonding sont incontournables. On les retrouve aussi bien sur les smartphones comme les ordinateurs, les télévisions et presque tous les appareils qu’on utilise au quotidien. En effet, ils sont utilisés dans l’assemblage des micros éléments des différentes cartes d’un appareil comme le transistor ou le boitier. Ce câblage est également courant sur les puces électroniques et les circuits intégrés de tous les bijoux de la technologie.

Plusieurs types de bonding

Il existe trois types de bonding, à utiliser selon le type d’éléments à relier : l’aluminium, le cuivre et l’or. En général, le fil fait 2 µm de diamètre. Toutefois, cette taille est adaptable selon les besoins spécifiques de l’appareil. Le leader en matière de préformes de brasure, KL electronics, propose une large gamme de bobines pour donner satisfaction aux industriels œuvrant dans le secteur de la nouvelle technologie. Récemment utilisé, le pont en cuivre est déjà très populaire. C’est un excellent conducteur, peu cher par rapport aux fils en or. Ensuite vient l’aluminium qu’on utilise souvent dans la connexion de plots. Le bonding en or quant à lui est nécessaire dans l’élaboration de câblage plus spécifique comme sur les puces et les processeurs. Toutefois, lorsqu’on veut booster la durée de vie de son appareil tout en diminuant son poids, il est recommandé d’utiliser ce fils dans tous ses différents circuits de la machine. L’or est relativement coûteux, c’est la raison pour laquelle on le retrouve qu’en très petite quantité. Toutefois, quel que soit le type de câblage choisi, il est important de bien sélectionner le bon diamètre de fils à utiliser afin d’éviter le court-circuit.

L’assemblage des rubans de bonding

Les préformes de brasure et fils de bonding nécessitent une manipulation particulière. Donc, pour les mettre en place sur la carte, une machine de soudure ultrason est de mise. On choisit cet appareil selon le fils utilisé. La manipulation de l’or plus connu par le ball wedge bonding, est plus rapide. L’opération se fait à 120°C sur une surface propre. Le câblage par l’aluminium ou wedge wedge bonding est similaire à l’or. Toutefois, l’opération dure un peu plus longtemps sauf que le prix est plus rentable. Enfin, le câblage en cuivre nécessite un niveau de propreté assez élevé en effet, il s’oxyde facilement. De plus, la technique de soudage est relativement compliquée avec ce matériau qui nécessite la formation de bulles inertes pour que le câblage soit efficace.

Se tourner vers un vrai professionnel

Pour obtenir des préformes de brasure parfaites, il est impératif de faire confiance à un expert tel que BT electronics. En plus des différents câblages proposés, un vrai professionnel met à la disposition des industriels des appareils de mesure performants ainsi que des produits front-end, back-end et équipements de tests et de manipulations programmables. En tant que référence dans sa sphère, il se doit de connaitre tous les besoins de chaque constructeur et collaborer avec les fournisseurs reconnus en vue de satisfaire l’entreprise au maximum. Qui plus est, l’excellence est capitale pour rester numéro un. De ce fait, un spécialiste offre toujours le meilleur à ses collaborateurs.

Laissez un commentaire