Tout savoir sur le management transversal

0 commentaire

Le management transversal est un style à essayer au sein des entreprises. Les détails se trouvent dans le corps de cet article : définition, fonctionnement, avantages, inconvénients et bonnes pratiques.

Qu’est-ce que c’est ?

Tout comme le management participatif ou bien le management hiérarchique, le management transversal est aussi un style de management. Sa particularité consiste à faire travailler des salariés qui ne travaillaient pas ensemble d’habitude. Le but, c’est le partage de compétences. Ce style de management est idéal au sein d’une société libérée. Avec une formation management en ligne, le développement personnel des salariés et l’accomplissement de leurs objectifs respectifs sont assurés. Il s’agit d’une formation inspirante et de haut niveau pour tous les salariés ainsi que pour tous les demandeurs d’emploi. Le résultat obtenu peut être tout à fait satisfaisant.

En quoi cela consiste-t-il ?

Le management transversal consiste en l’obtention d’une équipe transverse sans aucun lien hiérarchique. Plusieurs équipes vont travailler ensemble de manière temporaire afin d’atteindre un but commun. Des salariés qui possèdent des compétences plutôt différentes vont collaborer sur une durée bien déterminée pour arriver à un seul objectif. Chacune d’entre elles possède une hiérarchie propre à elle. Il faut créer un groupe de travail de manière éphémère, c’est la task force. Il revient au manager transversal de réaliser la coordination entre ces différentes équipes ou ces différentes personnes. Son rôle est quasi-similaire à celui d’un chef d’orchestre. Il doit garantir la réussite du projet en s’assurant que le rendu, la production et la communication arrivent à la hauteur des attentes.

Quels sont ses avantages ?

Afin de faire tomber les anciennes organisations en silo, il est préférable d’adopter le management transversal. Ce style de management est utile pour faire tomber toutes les barrières pouvant exister entre divers services appartenant à une même société. Le partage de compétences se fait aisément sur un même projet grâce à cette option. Les valeurs de la société et sa culture se trouvent au centre de ce type de management. Dans l’intérêt de l’entreprise, un projet commun peut mobiliser les salariés. Pour favoriser l’innovation, c’est la meilleure l’alternative possible. Une nouvelle équipe dynamique va être créée grâce au travail de plusieurs salariés. Cela est bénéfique pour la société.

Quels sont ses inconvénients ?

Une relation tripartite peut naître à l’issue du management transversal. Cela concerne le manager transversal, le manager et le salarié. Il s’agit d’une spécificité qui risque de complexifier l’organisation et les rapports en cas de communication non fluide. Cela est aussi valable si la communication entre les 3 protagonistes n’est pas régulière. Les deux managers peuvent également lutter pour le pouvoir. Cela risque de freiner la réussite du système de management utilisé. L’essentiel à retenir, c’est de faire en sorte que les relations professionnelles soient toujours limpides. Il faut éviter de souhaiter prendre l’ascendant pour les autres en tant que supérieurs hiérarchiques.

Quelles pratiques adopter pour y parvenir ?

Les techniques utilisées par le manager élu pour encadrer le management transversal peuvent en garantir le succès. Il faut avoir les bonnes attitudes pour cela. Chacun doit savoir se mettre à la place de l’autre. Il est important de mettre en valeur le travail. Il est essentiel de donner du sens à toutes les missions. La communication avec tout le monde ne doit pas être négligée. Le facteur temps ne doit en aucun cas être sous-estimé. Ces bonnes pratiques permettent de résoudre les problèmes d’une société en réunissant les meilleurs profils de chaque service existant.

Laissez un commentaire