Le savoir-faire des meilleurs matelas

0 commentaire

Closeup of white pillow on the bed in the bedroom

Bien dormir est une obligation et pour y arriver, il faut pouvoir faire le bon choix de matelas. Si ce dispositif est proposé en plusieurs qualités, certaines d’entre elles ne passent pas inaperçues à cause du savoir-faire qui a été déployé pour les fabriquer.

 

La technologie utilisée

Le meilleur matelas est celui qui est conçu suivant l’une ou l’autre des technologies suivantes :

 

  • Le ressort
  • Le latex
  • La mousse.

Les matelas à ressorts peuvent être ensachés, multispires ou biconiques. Les plus connus sont les matelas, ensachés qui garantissent une excellente aération et une indépendance de couchage à nulle autre pareille, comme le matelas dunlopillo. Il en est de même pour les matelas multispires, même s’ils ne sont plus dans le commerce. De plus, les matelas biconiques offrent un confort et un soutien remarquables.

 

De son côté, la technologie du latex offre plusieurs zones de soutien au dormeur : il est très agréable et moelleux. Il est d’ailleurs conseillé de préférer le latex naturel à celui synthétique.

 

Quant à la technologie de la mousse, elle demeure la plus utilisée dans la literie. Les matelas avec une mousse viscoélastique sont connus pour être très modulables. Ils ont aussi tendance à garder plus au chaud que les autres types de matelas et possèdent une haute résilience. Les catégories de mousse disponibles sont les mousses à mémoire de forme, les mousses polyéther et les mousses polyuréthane.

 

La densité ou la fermeté

Un autre savoir-faire des fabricants des meilleurs matelas réside dans la densité ou la fermeté de leurs produits. Le meilleur matelas est celui qui maintient le dormeur en position horizontale. Autrement, les muscles travaillent tout au long de la nuit et son sommeil n’est plus réparateur. Le niveau de fermeté correspond très souvent à la densité.

 

Pour les matelas à ressorts par exemple, le nombre de ressorts détermine le degré de fermeté. Plus le matelas en possède, plus son confort sera ferme. Pour les matelas en latex, il est conseillé une densité de 65 à 80 kilogrammes par mètre cube. Pour les dispositifs en mousse, optez pour une densité équivalant à 30 kilogrammes par mètre cube si vous êtes un adulte et que vous possédez une corpulence moyenne ou standard.

 

Le garnissage

Rien n’est laissé au hasard dans la fabrication d’un bon matelas. C’est la raison pour laquelle les concepteurs mettent un point d’honneur sur le garnissage. Il joue un rôle très important dans le confort de l’accueil qui est la première sensation que l’on ressent lorsqu’on se couche sur un lit. Il doit être de bonne qualité et assez épais. Ainsi, le matelas est plus confortable et il favorise une meilleure circulation sanguine.

 

Par ailleurs, le garnissage permet aussi d’éviter les points de pression. L’idéal veut qu’il soit sain et naturel. Vous avez aussi le choix entre un garnissage dynamique, souple ou moelleux. Un autre élément que ne négligent pas les grandes marques est le coutil. Il s’agit de l’enveloppe qui entoure le garnissage et la suspension du matelas. Le coutil peut être en soie, en coton, en polyester, en latex ou même en laine. C’est lui qui protège le matelas contre le feu et les bactéries.

 

L’indépendance de couchage

L’indépendance de couchage est une technique ingénieuse mise en place par les experts de la literie. Elle convient aux couples et aux personnes qui ont un sommeil agité. C’est un critère qu’on oublie souvent de prendre en compte lors du choix de son matelas, alors qu’il est très important. Pour les personnes en couple, ces matelas empêchent les conjoints de se déranger lorsque l’un d’eux vient à faire des mouvements.

 

Pour les personnes avec un sommeil agité, les matelas avec une indépendance de couchage amortissent leurs mouvements et leur offrent un sommeil plus paisible.

Laissez un commentaire