Les étapes à suivre afin de réussir ses tournages vidéos

0 commentaire
Les tournages et les montages de vidéos vous intéressent ? Découvrez les étapes incontournables et les astuces pour réaliser des contenus impeccables dignes d’un professionnel. Ces procédés diffèrent pour leur côté facile à appliquer qui convient parfaitement aux novices. Zoom sur les spécificités de procédés fonctionnelles.
tournage vidéo

Le matériel

Il convient de tenir en compte de la qualité et des caractéristiques de son appareil avant de filmer. Les vidéos provenant de smartphone ne seront jamais similaires aux vidéos filmées à partir d’une caméra professionnelle. Lorsqu’on filme avec un smartphone, il faut commencer par activer le mode avion pour éviter qu’un appel entrant n’interrompe le processus. Il est également impératif de vérifier que le microphone ne soit pas caché par vos mains lors de la prise de son. Les caméras classiques sont plus faciles à appréhender. Les experts de Visual Impact France stipulent qu’il suffit de suivre les instructions marquées dans le mode d’emploi pour profiter pleinement de ses capacités.

La prise de vue

La qualité de l’image est fortement liée à la prise et l’angle de vue. Lorsqu’on utilise un smartphone, le contre-jour est à éviter, quelle que soit la performance de l’appareil. Les silhouettes noires sont les conséquences d’un tournage face à la lumière. Cette règle s’applique aux caméras bas de gamme.
Dans une pièce ou un lieu peu éclairés, il est recommandé d’activer la fonction LED de l’appareil. Dans la plupart des cas, cette fonction est automatique. Il est possible de régler la luminosité de cette lampe lorsque la caméra est de très bonne qualité.
Pour réguler la lumière, il est recommandé d’utiliser des réflecteurs et d’un projecteur, comme les professionnels. Les plaques de carton blanc et les paper-board sont très populaires pour obtenir un éclairage indirect.

Le plan d’ensemble

Le plan est le lieu du tournage. Il est impératif de considérer ces spécificités afin de définir si la vidéo sera tournée en mode portrait ou en paysage.
Pour montrer la place de manière globale, on utilisera le mode paysage. Pour mettre l’accent sur une scène, on privilégiera le portrait ou le paysage avec zoom.
Le plan est dit à l’américain, lorsque le réalisateur opte pour une coupure à mi-cuisse lors du cadrage de ses acteurs. Lorsque la coupure est effectuée en dessous des genoux, on parle de plan à l’italien.

Les angles

Lorsque les différents plans sont prêts, il est temps d’étudier les angles de prises de vue. Pour capter au maximum l’attention du public, il est conseillé d’adopter plusieurs angles. L’angle classique met en scène le personnage de manière objective. L’angle subjectif est très utilisé dans les films d’horreur. Dans ce cas, la personne se filme elle-même en faisant un gros plan sur son portrait. La vue en plongée permet d’obtenir un effet de grandeur. Il est souvent utilisé pour souligner la détresse des personnages. Pour la vue en contre-plongée, la scène est filmée vers le haut. Cette technique est utilisée pour les effets de surprise et pour mettre en exergue un moment précis.

L’après-tournage

Après le tournage, le processus de montage commence à se mettre en place. On commence par visionner les différents scénarios et choisir les musiques et les effets qu’on pourrait ajouter pour obtenir un résultat impeccable. Dans tous les cas, il est important de vérifier que les musiques choisies sont libres de droits. Quant aux effets, pour obtenir un rendu naturel, il est conseillé de ne corriger que les parasites et les surplus de lumières qui altèrent la qualité de la vidéo.

Laissez un commentaire