Comment fonctionne le remboursement d’orthodontie adulte et enfant ?

0 commentaire

Comme pour de nombreux domaines de santé, la Sécurité Sociale ne rembourse pas ou peu les dépenses de santé des français. Si nous prenons l’exemple de l’orthodontie, elle engendre des frais conséquents et les traitements sont indemnisés par la Sécurité Sociale. Ainsi le choix d’une mutuelle santé est indispensable pour alléger vos factures mais aussi protéger face aux risques que ce soit de vos enfants ou de vous-même.

 

La prise en charge des traitements d’orthodontie va différer en fonction de l’âge du patient. Jusqu’à 16 ans, il faut faire une demande d’accord préalable auprès de l’Assurance Maladie pour qu’elle rembourse une partie des frais qui vont être liés au traitement.

Prise en charge par l’Assurance Maladie

Comme nous avons pu le dire dans notre introduction, la prise en charge varie en fonction de l’âge du patient. On peut alors créer deux groupes, les moins de 16 ans et les plus de 16 ans. Nous vous expliquons tout dans la suite de notre article.

Pour les moins de 16 ans

Les traitements d’orthodontie ou d’ODF (Orthopédie Dento-Faciale) sont pris en charge par l’Assurance Maladie mais à différents taux de remboursement. En effet, il est possible que les traitements soient indemnisés à 70% ou 100% sur la base de tarif.

 

Toutefois pour bénéficier de ceci, il faut obtenir l’accord préalable de votre assurance maladie. Également, il faudra commencer les soins dans les 6 mois suivant la validation de l’accord et avant le 16ème anniversaire de votre enfant. Dans le cas où, une de ces conditions ne serait pas respectée, vous ne pourrez pas bénéficier de cette aide.

Pour les plus de 16 ans

Concernant les plus de 16 ans, les conditions de prise en charge sont différentes. Il est possible de bénéficier d’une prise en charge par l’Assurance Maladie, à titre exceptionnel. La condition est que ce doit être pour un semestre de traitement préalable à une intervention chirurgicale portant sur les maxillaires.

 

Comme pour les moins de 16 ans, il faut faire une demande d’accord préalable accompagné d’une lettre du praticien qui exécutera l’intervention. Il est nécessaire et obligatoire que les soins commencent au maximum 6 mois après la date de l’accord.

 

Néanmoins les étapes avant le traitement peuvent être prises partiellement en charge. Par exemple, la première consultation pour faire un contrôle et vérifier que le patient a besoin d’un traitement d’orthodontie est considérée comme une consultation dentaire ordinaire qui va être indemnisée à hauteur de 70% par l’Assurance Maladie. En complément de cette consultation des examens peuvent être demandés comme des radios ou des moulages qui sont indispensables au diagnostic du praticien. Dans ce cas, les frais sont pris en charge, eux-aussi, à hauteur de 70%.

 

Pour plus de renseignements concernant l’orthodontie adulte, cliquez ici.

Tarifs et remboursement des traitements d’orthodontie

Les personnes les moins protégées au frais de traitement d’orthodontie sont les plus de 16 ans. Ainsi, il peut être intéressant et nécessaire de prendre une complémentaire santé pour vous épargner de grosses dépenses dans ce domaine. Il vous faudra disposer d’une bonne épargne et d’une bonne mutuelle ayant des garanties en matière de soins dentaires.

 

Le remboursement des traitements d’orthodontie fluctue en fonction de vos besoins mais aussi de vos choix d’appareils, de matières, etc … L’orthodontie n’est pas seulement un moyen de rendre votre sourire plus joli, il est parfois nécessaire pour votre santé que ce soit au niveau de la mastication, de l’élocution.

 

Ne négligez pas cet aspect de votre santé malgré son coût exorbitant qui pourrait vous freiner. Nous vous conseillons de faire plusieurs devis chez différents chirurgiens orthodontistes afin de pouvoir comparer les budgets et prendre celui qui conviendra le plus à votre budget mais aussi à vos besoins.

Laissez un commentaire