Relifter ses sourcils tombants avec la dermopigmentation

0 commentaire

Quand on prend de l’âge, les paupières ont tendance à tomber et les sourcils également. Cela peut causer chez certaine personne un complexe. Pourtant grâce au maquillage permanent, on peut désormais rectifier ce petit désagrément en redessinant la ligne des sourcils. La rédaction vous révèle tout sur cette technique révolutionnaire.

La dermopigmentation pour donner de la hauteur aux sourcils

Au fil du temps, la peau peut perdre de son élasticité et commence à tomber. Au lieu de retendre la peau des paupières avec la chirurgie esthétique, le maquillage permanent est une méthode non incisive qui permet de redonner de la hauteur aux sourcils. En effet, grâce à la technique « Browlift », la queue du sourcil est rehaussée d’un demi-centimètre pour lui donner un aspect lifté. La dermographie esthétique comme proposé par MAUD MAQUILLAGE PERMANENT est entre autre une alternative à l’utilisation de produits liftant comme le botox, qui est un dérivé de la toxine botulique.

Le déroulement d’une séance de dermopigmentation

Une esthéticienne spécialement formée dans la dermographie esthétique prend en charge tous les aspects de la réalisation. Elle fait en premier lieu un essai temporaire pour voir la forme la plus adaptée au visage ainsi qu’à la carnation. Elle va ensuite réaliser la dermopigmentation finale à l’aide d’un dermographe conçu à cet effet. Pour se faire, des pigments d’origines naturels sont injectés sous la peau en suivant un tracé préalablement fait sur mesure au crayon. Ensuite, le sourcil est reconstruit poil par poil pour un effet naturel.

Un résultat final bluffant

Une fois la séance de dermographie réalisée, l’attente n’est pas longue pour profiter du résultat final. En effet, 4 à 5 jours après la dermopimentation, la couleur finale va prendre progressivement. L’intensité de la couleur du pigment que l’on a injecté s’atténue à environ 30%, s’il a été un peu plus foncé au départ. D’ailleurs, c’est ce qui garantit une couleur qui se rapproche le plus du naturel mais avec en même temps un effet légèrement maquillé. Entre 4 à 8 semaines après la séance, une retouche est procédée pour perfectionner les couleurs et pour s’assurer qu’elles ont bien prit.

Un entretien périodique nécessaire

Comme les pigments utilisés pour le maquillage permanent sont résorbables, ils vont petit à petit s’estomper avec le temps. Mais également, ils sont injectés de manière très superficielles donc leur couleur peuvent virer à cause des expositions au soleil ou autres rayons. Il est alors nécessaire de faire des retouches pour entretenir le tatouage et qu’il ne ternisse pas. Pour les teintes claires, une retouche tous les 6 mois est à faire et pour les teintes brunes, le retouche est à procéder entre 12 à 18 mois. Cet entretien périodique est nécessaire si l’on veut que le tatouage reste impeccable  et que l’on ne remarque que ce ne sont pas de vrais sourcils.

 

 

 

Laissez un commentaire