Les règlementations autour du métier de chauffeurs VTC

0 commentaire

De nos jours, le nombre de chauffeurs VTC ne cesse d’augmenter. En quoi les VTC se distinguent-ils des autres véhicules ? Pas de problème. Nous avons mis en place toutes les informations dont vous avez besoin.

Qu’est-ce qu’un VTC ?

Le VTC est l’acronyme des mots véhicule de transport avec chauffeur. C’est un concept innovant créé il y a quelques décennies. Leurs conducteurs peuvent être appelés soit « chauffeur VTC » soit « chauffeur privé ». Ces derniers ont la réputation d’offrir des offres sur mesures conformes au budget de la clientèle.

Quels sont les traits caractéristiques du VTC

Le VTC est un moyen de transport innovant qui se démarque des autres véhicules de transport. Il est démuni de toute forme de lumignon sur le toit. De plus, il propose des services très alléchants à moindre prix. Contrairement aux taxis, il propose les prix en fonction de la distance parcourue entre un point A et point B. En général, il est utilisé par les touristes. Pour eux, c’est l’occasion de découvrir l’architecture de la bille à petit prix.

Les conditions pour devenir un chauffeur VTC

Exercer dans ce domaine requiert le respect de quelques conditions physiques : le prétendant au poste doit être majeur et avoir une nationalité française ou européenne. De plus, son casier judiciaire doit être encore vierge.

Les règlementations concernant le métier de chauffeur VTC

Comme toute autre profession, le VTC est régi par des lois et règlementations. Lesquels ? Premièrement, le prétendant au poste doit obligatoirement passer un examen médical. L’objectif est de vérifier si la personne est capable de mener à bien son travail. Le second étant la possession d’un casier judiciaire vierge. En effet, aucune infraction telle que les emprisonnements, abus de confiance ou délit de code de la route n’est toléré.
Pour garantir la sécurité des passagers, le chauffeur VTC doit également suivre une formation de 7 heures tous les ans. D’ailleurs, le futur chauffeur de VTC doit posséder une immatriculation.

Y a-t-il une différence entre un VTC et un taxi ?

Nombreux d’entre vous confondent encore le VTC et le taxi. Sachez que la différence entre ces deux métiers réside dans le statut, les compétences et le coût de la licence.

Le statut

A priori, les conducteurs VTC à Bordeaux sont considérés comme des entrepreneurs. À l’inverse, les taxis sont des artisans.

Les compétences d’un chauffeur de VTC et de Taxi

Devenir conducteur de taxi est très facile. Il suffit d’avoir un permis B et de réussir l’examen de passage. Par contre, les prétendants au poste de conducteur VTC doivent suivre une formation de 250 heures.

Laissez un commentaire