Ravalement de façade : quels travaux nécessitent une autorisation préalable ?

0 commentaire

Le ravalement de façade peut être défini comme l’ensemble des travaux qui sont portés sur les murs extérieurs d’une bâtisse pour la maintenir en bon état. Il peut s’agir de simples opérations comme le nettoyage ou la peinture. Les travaux peuvent aussi impliquer un grand chantier lorsqu’on doit retravailler le système d’isolation ou lorsque la réfection totale de façade s’impose. Dans tous les cas, il importe toujours de se renseigner sur les normes d’urbanisme les réglementant. En effet, une autorisation préalable peut être requise. Néanmoins, les démarches administratives à suivre varient d’une région à une autre. Nous en parlons justement. Découvrez !

Travaux de ravalement de façade et les démarches administratives à suivre

Pour être au fait de ces démarches, vous pouvez vous informer auprès du service d’urbanisme de votre mairie. Vous pouvez également contacter cette entreprise de ravalement de facade en Seine Saint Denis pour vous aider dans l’accomplissement de celles-ci.

En principe, la réalisation du ravalement de façade ne nécessite aucune autorisation préalable. C’est notamment le cas des petits travaux d’entretien comme le nettoyage. En revanche, le dépôt d’une déclaration préalable des travaux est impératif s’il implique une modification sensible de l’aspect extérieur de la maison. La même démarche est à suivre si votre région est soumise à un Plan Local d’Urbanisme (PLU). D’ailleurs, nous vous encourageons à consulter ce document. Il peut en effet proscrire ou imposer l’utilisation de certains matériaux.

En outre, si les travaux de ravalement de façade concernent un bâtiment classifié monument historique ou si celui-ci est situé en zone protégée, l’obtention d’un permis de construire est indispensable. Il en va de même si vous désirez créer une ouverture sur votre façade.

Ravalement de façade : bref aperçu des opérations nécessitant une autorisation préalable

Comme vous l’aurez compris, il est essentiel de se renseigner auprès de la mairie. Néanmoins, vous pouvez compter sur les conseils d’un expert en la matière comme le ravaleur professionnel. Ce spécialiste est en général au fait des opérations nécessitant une autorisation préalable. Parmi celles-ci, il y a :

Les travaux de rénovation de la façade

Ils impliquent un grand chantier. Dans la majorité des cas, la rénovation implique la modification de l’aspect extérieur de la demeure. C’est le cas lorsqu’ils impliquent l’installation d’un nouveau revêtement mural, le changement de la couleur des murs ou l’installation d’un élément décoratif.

Les travaux d’isolation thermique

Depuis 2012, les travaux d’isolation thermique sont obligatoires lorsque le ravalement de façade implique un grand chantier. Mais parfois, nous décidons de les entamer pour améliorer le confort à l’intérieur de la maison. Pour ce faire, on peut procéder soit à l’isolation thermique par l’intérieur, soit à l’isolation thermique par l’extérieur. Dans le cadre de cette dernière, les isolants sont directement posés sur les murs extérieurs. En conséquence, elle implique nécessairement la remise à neuf du revêtement.

La création d’une nouvelle ouverture

La création d’une nouvelle ouverture (porte, fenêtre, baie vitrée) est soumise à l’obtention d’un permis de construire. Les opérations découlant de celle-ci impliquent en effet une modification de l’aspect extérieur de la demeure. La même démarche administrative est à suivre si vous envisagez de changer la couleur de vos volets.

Laissez un commentaire