Pourquoi élaguer en hiver?

0 commentaire

Élaguer un arbre n’est pas simple comme tâche. Il faut tenir compte de plus d’un paramètre, à savoir, la période idéale pour la taille, la technique adaptée ou encore le matériel à utiliser. En ce qui concerne la période propice à l’élagage, elle dépend de chaque variété et chaque essence d’arbre. Toutefois, dans la mesure du possible, les élagueurs préfèrent effectuer cette opération pendant la saison hivernale pour diverses raisons que nous allons détailler ci-après.

Pour faciliter la tâche

Tout d’abord, ce qui rend, en partie, l’élagage d’un arbre aussi compliqué, c’est la présence des tas de feuilles sur ses rameaux. En effet, bien que cela paraisse insignifiant parfois, un feuillage trop abondant peut être une source de gêne importante pour celui qui élague l’arbre. Aussi, son poids non négligeable ne rend aucunement la tâche simple.

Or en hiver, les arbres perdent une très grande partie de leur feuillage, voire même toutes leurs feuilles. Cela va nettement faciliter le travail de l’élagueur étant donné que les branches de l’arbre ont étés mises à nues. D’une part, il pourra plus facilement et rapidement repérer les parties de la plante nécessitant un élagage. D’autre part, il lui sera moins dur de détacher les rameaux coupés comme ces derniers sont moins lourds dépourvus de leurs feuilles.

Ensuite, les conditions de travail au cours de cette saison de l’année sont des plus favorables à l’élagueur. Effectivement, la fraîcheur du temps pendant l’hiver rend ce travailleur en plein air beaucoup plus dynamique. Bien évidemment, il faudra éviter d’élaguer au cours des jours de gel et aussi lorsqu’il neige abondamment.

Pour obtenir une meilleure récolte (arbres fruitiers)

En second lieu, l’élagage en hiver permet d’optimiser la récolte pour les arbres fruitiers. Il est préférable d’y procéder pendant les mois de janvier et février, car pendant cette période, ces arbres sont en pleine phase de dormance. En coupant les rameaux inutiles avant la saison de fructification, l’arbre va pouvoir emmagasiner plus de ressources vitales (la sève) pour alimenter par la suite, ses parties fructifères. On évite ainsi, un gaspillage d’énergie par la plante en se débarrassant de ces rameaux de bois. Aussi, cela permettra d’obtenir des fruits de meilleur goût et une production abondante à la prochaine saison.

En outre, il est également important d’élaguer les arbres fruitiers avant le développement des bourgeons à fleur pour ne pas prendre le risque de les détruire. Cela pourrait nuire à la récolte. Pour davantage de précautions, pensez à faire élaguer vos arbres par un professionnel comme cet élagueur dans le Dordogne.

Pour optimiser la cicatrisation

Enfin, grâce à la fraîcheur du temps pendant l’hiver, les blessures causées par la taille cicatrisent plus rapidement. Pendant cette période, le froid rend l’environnement beaucoup plus stérile. Cela va stopper, voire empêcher le développement des champignons parasites sur les écorces des arbres. De ce fait, en hiver, le risque de contamination par diverses maladies de ces blessures de l’élagage est moindre. En l’absence de ces champignons xylophages et d’insectes vecteurs de maladies, les blessures de l’élagage vont se refermer plus facilement. Aussi, pour éviter que les arbres attrapent diverses maladies pendant leur ébranchage, la meilleure option c’est de le réaliser pendant la saison hivernale. Et pour ce faire, il faut faire appel à un élagueur. Ce dernier est le mieux placé pour assurer un niveau de stérilisation optimal sur la zone de l’élagage.

Laissez un commentaire