L’usage de plastiques en médecine

0 commentaire

Le plastique est largement utilisé dans le milieu médical. Des seringues aux pièces de stimulateur cardiaque en passant par les piluliers plastiques, la gamme de pièces médicales en polymère est très vaste. Deux raisons principales poussent les professionnels de la santé à préférer cette matière aux autres.

Les utilisations innovantes du plastique médical

La diversité des applications du plastique dans le domaine médical n’est plus à présenter. En revanche, offrons un aperçu des récentes innovations apportées par les nouveaux polymères. La gamme de polymères qui permet de créer une diversité de types de plastiques médicaux ne cesse de s’élargir. Aux polymères déjà connus ASA, PA6, PE, PS, SBC, SBS, TPE et tout le reste son venus s’ajouter dernièrement le PEEK et le PMMA qui permettent davantage le développement de pièces plastiques. Le PEEK étant principalement caractérisé par sa biocompatibilité, sa radiotransparence, sa haute solidité et surtout sa densité qui avoisine celle de l’os permet la réalisation de prothèses ayant une résistance aujourd’hui inégalée. Le PMMA quant à lui peut être utilisé pour créer de nouvelles prothèses amovibles et de nouveaux implants dentaires.

Les raisons du développement des pièces plastiques

Les pièces plastiques sont de plus en plus préférées des fabricants de matériels et accessoires médicaux, paramédicaux et pharmaceutiques. La raison est double. La première est sanitaire puisque les pièces métalliques qu’elles remplacent ont l’inconvénient de nécessiter cette opération à la fois délicate, risquée et fastidieuse qu’est la désinfection surtout lorsque cela doit se passer dans les régions de soins aux conditions sanitaires difficiles. La seconde est économique puisque bien que jetables, les pièces en polymère peuvent être plus facilement fabriquées avec moins de ressources, donc sont moins onéreuses, et c’est surtout le cas lorsque cette fabrication fait appel à la technique du moulage plastique par injection qui ne requiert qu’une seule opération contrairement à la solution usinage.

Les réglementations rassurent

La sécurité de l’usage des pièces plastiques en médecine est réelle dans la mesure où la fabrication qui les concerne reste liée à des réglementations. Bien que ces dernières ne concernent pas directement la matière plastique mais portent plutôt sur le respect des conditions de sécurité et de santé de tout ce qui concerne l’industrie médicale, on peut dire qu’elles ont un pouvoir d’encadrement indirect sur la fabrication des pièces médicales en plastique.
Grâce notamment à des techniques comme l’injection thermoplastique, les pièces médicales en plastique présentent des avantages certains par rapport à celles en métal, d’où l’élargissement croissant de leur gamme d’utilisations. Les responsables de leur fabrication veilleraient tout de même à ce que leur élimination après l’usage contribue moins à la pollution durable de la planète.

Laissez un commentaire