QU’EST-CE QUE L’OSTEOPATHIE TISSULAIRE

0 commentaire

Tout le monde a sans doute entendu parler de l’ostéopathie tout court mais tout le monde ne sait pas que cette méthode thérapeutique peut avoir des spécifications qui lui donnent d’autres noms. En fait partie par exemple l’ostéopathie tissulaire que nous allons voir dans ce qui suit.

Une thérapie de libération des tissus

Selon Pierre Tricot, le pionnier de l’ostéopathie tissulaire en France, nos tissus sont organisés et communiquent entre eux grâce à leurs consciences individuelles qui travaillent ensemble et quand l’un ou certains de ces tissus subissent un trauma, ils se replient sur eux-même, créant une rupture dans la communication et par conséquent, des troubles au niveau des corrélations tissulaires, ce qui va se traduire par des blocages au niveau du mouvement des tissus et donc une altération de la mobilité. La technique présente consiste à libérer les fascias affectés au moyen de techniques de pression et de mobilisation afin de rétablir la circulation des fluides entre les tissus et par voie de conséquence la communication globale dans le réseau tissulaire du corps.

La technique de l’ostéopathie tissulaire

L’évaluation de l’état des tissus et de la communication entre eux se fait entre autres par la palpation tissulaire. En la pratiquant, le thérapeute « écoute » le corps de son patient et dresse un inventaire des dysfonctionnements. Il se base sur trois paramètres, à savoir la densité, la vitesse et la tension. Avec d’autres techniques, il évalue la direction des tensions et le mouvement des tissus. Cette palpation tissulaire a pour objectif aussi la libération des tissus puisqu’elle permet de remettre en circulation les énergies et les communications entre ces derniers. Cette version de l’ostéopathie est une thérapie douce et pourtant d’une efficacité redoutable puisqu’elle s’adresse directement aux mémoires cellulaires. Aussi est-elle adaptée pour tous les âges, aussi bien pour les nouveaux-nés que pour les personnes âgées.

Les cas à confier à l’ostéopathie tissulaire

Le blocage tissulaire peut être causé par toutes sortes de troubles et se présente sous une grande variété de formes. En font partie les blocages dus aux perturbations digestives, les douleurs pelviennes relatives aux périodes menstruelles, les troubles comme l’insomnie, les migraines, la dépression et l’angoisse que provoque le stress ainsi bien sûr que les douleurs articulaires causées par des accidents mécaniques comme les chutes et les coups. Cette technique thérapeutique a aussi son rôle à jouer pour épauler des traitements importants tels que la chimiothérapie et la radiothérapie, de même que la convalescence post-opératoire. Il faut reconnaître que l’approche tissulaire intéresse à la fois aux mécanismes somatiques et aux phénomènes psycho-émotionnels.

L’ostéopathie tissulaire est cette version de l’ostéopathie axée sur la remise en marche des mouvements cellulaires entravés au moyen de la palpation tissulaire. Son application peut réveiller des émotions enfouies dans la mémoire des cellules après de l’occurrence du traumatisme mais c’est pour mieux provoquer la libération des tissus bloqués.

Laissez un commentaire