4 questions réponses sur la LIPOASPIRATION

0 commentaire

Qu’est ce que la Lipoaspiration ?

La lipoaspiration fait partie de la famille des techniques dites de chirurgie esthétique. Elle consiste à aspirer comme son nom l’indique les amas graisseux accumulés dont il est parfois difficile de se débarrasser. Cette opération chirurgicale s’applique aussi bien chez la femme que chez l’homme. Elle est destinée à plusieurs parties du corps humain comme le ventre, les hanches, les fesses, les genoux, les bras, les cuisses ou même le visage. Elle vise donc toutes les parties susceptibles d’accumuler des amas graisseux. Le sport n’étant pas toujours suffisant en particulier pour les graisses situées dans la zone sous-cutanée. C’est justement là que la lipoaspiration joue son rôle en retirant les graisses localisées entre les muscles et le tissu cutané. Ces graisses se caractérisent par un aspect mou au toucher, c’est donc les graisses les plus apparentes et dérangeantes car situées à proximité de la peau. La lipoaspiration est l’une des opérations de chirurgie esthétique les plus pratiquées à travers le monde notamment en région parisienne. La liposuccion paris permet de lutter activement contre la surcharge graisseuse. Cette surcharge est souvent lié à des facteurs récurrents tels que la grossesse, l’hérédité, l’âge ou encore une mauvaise hygiène de vie.

Le principe de la lipoaspiration :

La lipoaspiration réside sur un concept très simple celui de l’aspiration des graisses stockées dans les tissus adipeux du patient. L’opération consiste à introduire une canule très fine semblable à un tube en plastique dans la zone dans laquelle le patient souhaite retirer les amas graisseux indésirables. Cette canule est reliée à un système aspiratoire qui permet donc de retirer les excédents en graisse. Lors de l’opération le chirurgien réalise de petites incisions qui permettront d’effectuer la manœuvre. Rassurez vous ces incisions laissent très rarement des cicatrices ou elles sont minimes. Un des grands avantages de cette pratique est qu’elle permet de retirer les adipocytes qui sont représentés dans le corps humain qu’en quantité limitées. Une fois retirés les adipocytes n’ont pas la faculté de se régénérer. La lipoaspiration permet donc de retirer de façon définitive les amas graisseux indésirables. Cette opération qui n’a donc pas besoin d’être répété séduit de plus en plus de personnes désireuses de retrouver une forme physique et un bien être esthétique.

Quelles conditions doivent être réunies pour se faire opérer ?

Comme toutes opérations le patient doit réunir certains critères. Il faut que la surcharge soit graisseuse uniquement, dans le cas d’un relâchement des muscles ou d’un excès cutané la lipoaspiration s’avère totalement inutile. Une erreur que font beaucoup de personnes intéressées par la lipoaspiration est de penser qu’elle fait maigrir. C’est une idée fausse, la lipoaspiration permet uniquement de retirer un certain type de graisse. Ce type d’opération ne s’adresse donc pas aux personnes obèses et permet seulement de se débarrasser d’un excédent au niveau de la zone sous cutanée. Il est également préférable d’avoir une peau élastique capable de s’adapter facilement à l’opération. Sur certains patients un lifting de la zone opérée est parfois nécessaire car la peau conserve les séquelles de la surcharge en graisse. Il est aussi très important d’être en bonne santé avant d’envisager une opération de ce type et ne pas présenter des contres indications à cette pratique. Renseigner donc tous vos antécédents médicaux à votre chirurgien afin qu’il puisse évaluer les potentiels répercussions de cette opération de chirurgie esthétique.

L’opération et les suites de l’intervention :

Cette intervention chirurgicale se déroule au minimum sous anesthésie locale, parfois même générale en fonction de la zone opérée. En moyenne ce type de chirurgie est de courte durée elle prend entre 30 minutes et 1 heure 30. Là encore tout dépend du volume à aspirer et de la zone où se localise l’intervention. A la suite de l’aspiration vous serez contraint à porter un bandage pendant quelque temps et parfois à remarquer l’apparition de quelques bleus. Rassurez vous les douleurs sont très modérées et les cas de complication extrêmement rares. Il faudra cependant être un petit peu patient avant de reprendre le sport ou autres activités physiques. La sécurité sociale ne prend pas en charge ce type de pratique médicale mais peu de patients regrettent leur investissement.

Laissez un commentaire