FAIRE LE BON CHOIX DE KIT SOLAIRE

0 commentaire

Un projet d’autonomie énergétique ou un projet d’autoconsommation ? Dans les deux cas, vous aurez besoin d’un kit solaire pour injecter dans votre réseau domestique de l’électricité qui ne vous rendra plus entièrement dépendant du réseau d’électricité public. Trouvez le bon kit en étant suffisamment informés des critères de choix.

Kit solaire autonome et kit d’autoconsommation

Si votre logement n’est pas connecté au réseau électrique public, c’est d’une installation électro-solaire autonome dont vous avez besoin. Dans le cas contraire, un kit d’autoconsommation vous suffira. La différence entre les deux est tout simplement l’existence ou non d’une batterie. Dans une maison autonome, l’électricité convertie depuis les rayons solaires doit être emmagasinée dans une batterie qui va accompagner un kit solaire autonome. Dans l’un ou l’autre cas toutefois, le kit va inclure des panneaux solaires, un onduleur, des câbles avec ses outils de montage, une structure de montage, un tableau de protection doté d’un disjoncteur différentiel et d’un parafoudre ainsi qu’un compteur WiFi affichant la quantité d’électricité produite. En autoconsommation, l’électricité produite par le système solaire est directement exploitée depuis l’onduleur et distribuée directement dans le réseau public en cas de surplus.

Estimation de la puissance fournie

Le modèle de votre kit solaire autonome ou d’autoconsommation va dépendre après la question de la batterie de la puissance fournie recherchée. Pour le savoir, il vous faudra calculer tout ce que vos équipements électriques domestiques consomment dans le mois et même ou même au quotidien si vous voulez avoir une estimation plus précise. Cette consommation qui s’évalue en kWh est normalement mise en évidence dans votre facture d’électricité. La puissance d’un panneau photovoltaïque est cependant affichée en kWc, c’est-à-dire kilowatt-crête et non en kWh. Pour faire l’équivalence et connaître à partir de là la puissance de panneau qu’il vous faut, sachez que 1 kWc offre de 900 à 1400 kWh par an. Cette variation dépend de l’intensité des rayons solaires et de l’exposition des panneaux. La puissance totale d’une installation photovoltaïque dépend logiquement du nombre de plaques mais aussi de la puissance nominale du kit.

Inventaire des avantages dans un kit donné

Il existe des kits plug and play, c’est-à-dire juste à fixer quelque part, les différents branchements étant déjà préparés. Ils ont généralement une petite puissance et conviennent aux foyers à budget moyen. En revanche, il en existe qui sont plus complexes à installer car plus volumineux, mieux équipés, plus performants et donc plus chers. Vous choisirez donc en fonction de votre budget et de votre capacité à prendre en charge l’installation vous-même mais sachez quand même que vous pourrez toujours faire appel à un installateur agréer. Comme nous l’avons déjà vu, le kit solaire autonome va avec une batterie solaire et cette dernière a l’avantage de permettre une utilisation différée de l’énergie solaire captée. Enfin, il faut avoir un œil sur les garanties. Il y en a qui sont garantis contre les défaillances. Il y en a aussi qui offrent une garantie sur le rendement sur une longue période.

Une habitation qui ambitionne de devenir autonome et écologique sur le plan énergétique adoptera un kit solaire autonome ayant une puissance en mesure de couvrir les dépenses énergétiques mensuelles indiquées sur sa facture d’électricité. Une autre qui veut tout simplement réduire sa facture d’électricité et rester connectée au réseau public optera pour un kit solaire d’autoconsommation.

Laissez un commentaire