La fabrication d’une bière artisanale

0 commentaire

La fabrication de la bière n’est pas le privilège exclusif des grandes brasseries. Puisque le procédé de fabrication de la bière n’est pas un secret, tout amateur peut devenir un brasseur artisanal. Les microbrasseries sont là de plus en plus nombreuses au service de la convivialité locale.

La bière artisanale ou craft beer

Devenue populaire depuis une trentaine d’années, le concept de bière artisanale fait référence à la bière qui est produite par un artisan brasseur travaillant dans une localité déterminée. Une telle bière a des saveurs particulières que l’on ne peut retrouver dans les bières de fabrication industrielle et massive puisque les particularités de son processus de fabrication ont été personnalisées. Le concept porte le nom « craft beer » parce qu’il a été lancé par les Américains mais depuis, nombreux sont ceux dans différents pays qui se sont lancés dans l’activité de bière artisanale. Une craft beer de Texas n’aura pas le même goût que celle de Marseille ni de nulle part ailleurs et chaque localité a sa réputation propre.

La fabrication d’une craft beer

Comme pour toute bière digne de cette appellation, la bière artisanale se compose des ingrédients traditionnels qui sont le malt, l’eau et la levure. La différence va se situer au niveau de la proportion de malt utilisé par le brasseur. Pour au moins 50 % de malt (exigé par la réglementation), certains ajoutent du maïs, du riz, de l’orge, de l’épeautre, de l’avoine ou du froment. En outre, certains y ajoutent un peu de sucre. Quant au procédé, il reste le même avec l’empâtage, le brassage, la recirculation, la filtration, le rinçage, l’ébullition, le refroidissement, l’ensemencement de la levure, la fermentation, la maturation, la refermentation et la garde.

Les « plus » d’une bière traditionnelle

D’où qu’elle soit faite, une bière artisanale est un breuvage élaboré à partir de produits nobles et est exempte d’artifices chimiques comme les colorants, les exhausteurs de goûts, les antioxydants, les conservateurs et les agents de soutien de mousse, lesquels sont trouvables dans les bières des brasseries industrielles. C’est un produit créé avec passion avec l’aide d’un nombre restreint de collaborateurs, moins d’une dizaine. Dans son activité de bière artisanale, le brasseur vise à singulariser son produit et produit moins de 7 millions de litres de bière par an.
Une bière artisanale est un breuvage produit suivant le procédé habituel de la bière industrielle mais faite avec des produits nobles et a un goût nettement différent de celui d’une quelconque bière industrielle. Elle fait partie de l’identité de la localité où l’artisan brasseur développe son activité.

Laissez un commentaire