Comment éliminer efficacement les mousses et les lichens sur la toiture ?

0 commentaire

Le toit est l’endroit idéal pour le développement des végétaux parasites. La pluie, l’humidité et la neige sont en effet des facteurs qui favorisent l’apparition des mousses, des lichens, des algues et tout autre champignon. Pourtant, la présence de ces éléments a une incidence sur l’état de la toiture. D’où la nécessité de les éliminer. Mais comment les éradiquer efficacement ? Les réponses à cette question feront l’objet du présent article.

L’entretien régulier de la toiture pour lutter contre les mousses et les lichens

À l’instar des autres composants de la maison, la toiture devra également être entretenue régulièrement. En effet, il ne faut pas attendre qu’elle devienne verdâtre pour agir. Un nettoyage annuel est préconisé. Par la même occasion, il faut procéder à l’inspection du toit. Il est important de veiller à ce que les mousses et les lichens ne soulèvent pas les tuiles. Pour la réalisation de ces opérations, il est conseillé de faire appel à ce couvreur dans le 77.

Par ailleurs, le nettoyage de la toiture peut s’opérer soit à haute pression, soit à basse pression. Dans tous les cas, la technique à mettre en œuvre doit être adaptée à la nature et à l’état du revêtement. C’est pourquoi une inspection du toit s’impose avant toutes choses. Celle-ci permet de déterminer si le démoussage suffit pour redorer la couverture. Dans le cas contraire, des travaux de réparation s’imposent. C’est le cas lorsqu’une ou plusieurs tuiles sont endommagées. Leur remplacement est obligatoire avant d’humidifier le toit.

En revanche, sachez que l’enlèvement des mousses et des lichens ne suffit pas à les éradiquer complètement. Pour éviter qu’ils ne réapparaissent, le nettoyage devra être complété par un traitement hydrofuge. Il s’agit là d’une solution à la fois préventive et curative.

Comment éviter la repousse des végétations indésirables sur le toit ?

Comme susmentionnée, la pulvérisation d’un traitement hydrofuge à la surface de la toiture permet de freiner le développement des mousses, des lichens et des champignons. Outre cet avantage, ce produit rend le revêtement plus étanche à l’eau et à l’air. Néanmoins, il faut toujours respecter les doses prescrites par les fabricateurs de ces produits. Leur utilisation excessive peut corroder les tuiles. Elle représente également un danger pour l’environnement et votre santé. Ici encore, nous vous encourageons à demander conseil à un couvreur professionnel avant leur application.

À titre d’information, sachez qu’il existe deux types de traitements hydrofuges. D’une part, il y a l’hydrofuge filmogène. Comme son nom l’indique, il laisse apparaitre un film protecteur par-dessus le revêtement après sa pulvérisation. Grâce à cette solution, le toit sera aussi bien étanche à l’eau qu’à l’air. En dépit de cela, ce film empêche les matériaux de respirer correctement. Ce qui peut occasionner des problèmes de condensation.

D’autre part, il y a l’hydrofuge à effet perlant. Contrairement à l’hydrofuge filmogène, ce produit est respirant. En effet, aucun film ne se forme par-dessus les tuiles après son application. En effet, ce traitement va pénétrer au cœur de celles-ci. En s’évaporant, il transfère ses propriétés d’étanchéifiant au revêtement. Même si son coût est relativement onéreux, l’utilisation d’un hydrofuge à effet perlant présente des avantages en termes de durabilité.

 

En conclusion, l’apparition des mousses, des lichens et des algues peut être limitée en apportant un entretien régulier à la toiture. En effet, il importe de les éliminer, car en plus de favoriser les stagnations d’eau sur le toit, ils sont aussi responsables des tuiles fissurées. En revanche, le nettoyage ne suffit pas à les éradiquer définitivement. Pour retarder leur développement, la pulvérisation d’un traitement hydrofuge sur la couverture est indispensable. Avant son application, il faudra cependant s’assurer qu’elle est parfaitement propre.

Laissez un commentaire