LES DIVERSES TECHNIQUES DE NETTOYAGE DES LOCAUX PROFESSIONNELS

0 commentaire

La propreté dans les locaux professionnels n’est pas qu’une question d’image. C’est avant tout une question de condition de bien-être et de bonne santé pour les travailleurs et les autres usagers de l’endroit et pour certaines entreprises, une question de respect des normes exigées. La réalisation du nettoyage industriel signifie l’application d’un certain nombre de techniques.

Méthode pour l’entretien des bureaux

Le nettoyage des différents locaux d’une entreprise s’accompagne de la prise de certaines mesures. Pour les parties communes comme les halls, les couloirs, les salles d’attente et les espaces de détente, on doit penser à la circulation des personnes. La technique consiste alors à porter à la connaissance de ces derniers l’état des lieux. On parle là par exemple de l’humidité du sol et de l’impraticabilité de certaines voies à certains moments. Concernant les postes de travail, la technique consiste à donner des consignes aux agents de nettoyage concernant l’attention à donner aux appareils, outils et documents présents et à les informer de la possibilité pour certains responsables et employés d’y accéder même pendant le nettoyage dans certaines situations. Au sujet des sanitaires, il convient de recommander l’utilisation de produits aussi naturels que possible comme la bicarbonate de soude et le vinaigre blanc et d’insister sur les détails. La crise sanitaire devrait nous avoir inculqué cette habitude d’ailleurs.

Les opérations composant le nettoyage des bureaux

Il existe des points communs aux procédures d’entretien des bureaux. Le service de nettoyage doit s’occuper à priori de toutes les surfaces. Les techniques de dépoussiérage, de lavage, de séchage et dans certains cas, de lustrage, sont à pratiquer aux surfaces tels que les sols, les murs, les vitres, les mobiliers et les installations de climatisation. La technique d’époussetage est à mettre en œuvre sur les mobiliers et équipements divers. Toutes les poubelles sont à vider et à nettoyer. Les techniques de nettoyage et de désinfection sont à mettre en œuvre sur les sanitaires avec en plus le renouvellement des savons liquides, des papiers toilette et des essuie-mains. Pendant la réalisation de ces opérations, le maximum possible d’aération est à observer pour renouveler l’air et débarrasser les locaux des poussières, des vapeurs de liquides de nettoyage et des odeurs qui vont avec.

Les outils de nettoyage nécessaires

Epousseter, dépoussiérer, laver, sécher et lustrer demandent l’utilisation d’appareils et d’outils professionnels avec une gamme complète de produits de nettoyage spécifiques. Pour être en mesure d’accéder aux moindres recoins des locaux et des installations qui s’y trouvent, le spécialiste de l’entretien des bureaux doit être équipé d’une panoplie de balais incluant notamment les types chiendent, cantonnier, trapèze, demi-tête, coco et paille de riz à frange. Un aspirateur professionnel viendra compléter le matériel de nettoyage de surfaces. De pièce en pièce, il se déplace avec un chariot de ménage emportant tous les accessoires et des produits tels que les détergents, les produits de débouchage et les désinfectants. On reconnaît l’agent d’entretien à sa tenue qui se compose d’une blouse blanche, de chaussures spéciales et de gants de ménage.

Conclusion

Les locaux professionnels sont des endroits à rendre sains et à faire briller pour la santé physique et pour la santé psychologique des travailleurs mais aussi pour soigner l’image de marque de l’entreprise. Une telle mission implique la mise en œuvre de différentes techniques permettant d’éliminer les poussières, les taches, les oxydations et les ordures avec les outils professionnels idoines.

Laissez un commentaire