DANS QUEL CAS AURAIT-ON BESOIN D’UN PSYCHOLOGUE ?

0 commentaire

En quoi exactement les psychologues sont compétents pour résoudre nos problèmes psychologiques ? Autrement dit, quels types de troubles peut-on confier à un psy pour que l’espoir d’une guérison ne soit pas vain ? Pour le savoir, faisons un petit tour d’horizon des domaines de compétence des psy et des types de troubles qui peuvent nous pousser à faire appel à eux.

Les domaines d’intervention de la psychologie thérapeutique

Si on recommande la consultation d’un psy à quelqu’un qui a des difficultés pour faire face à la vie, c’est parce qu’un tel spécialiste a fait une étude approfondie sur le fonctionnement des pensées, des sentiments et du comportement de même que sur la liaison entre ces éléments pour être en mesure de reconnaître les symptômes de dysfonctionnement qui les concernent et proposer l’approche thérapeutique appropriée pour les soigner. Le psychologue ne résout pas les problèmes de ses patients mais les aide à être conscients de leur rouage et à les gérer pour à la fin les surmonter ou les résoudre. Selon sa spécialisation, il peut intervenir en psychologie clinique, en neuropsychologie, en psychologie sociale et familiale, en psychologie du travail ou en psychologie scolaire. Un psy peut être en même temps un psychanalyste comme Charles Menneron qui est un psychologue à Paris 6ème.

Dans quel cas le recours à un psy s’impose-t-il ?

N’a-t-on pas besoin de l’aide de quelqu’un quand on n’a sois-même pas idée de l’orientation qu’on devrait donner à ses pensées pour trouver la sagesse et la force permettant de gérer efficacement une situation trouble et d’en sortir ? Mais comment choisir ce « quelqu’un » avec l’assurance de ne pas se tromper ? Sachez tout simplement qu’un psy est celui auquel on fait appel quand on a à gérer ou à soigner des problèmes de santé mentale comme les phobies, l’anxiété et la dépression, des problèmes de développement et de comportement, des problèmes psychologiques liés aux conditions physiques d’une maladie, des problèmes de famille ou de couple, un comportement criminel, des souffrances morales, de la colère, du stress, des maladies dégénératives du cerveau et aussi l’addiction au tabac, à l’alcool ou aux drogues. Le psychologue est aussi le soutien promis aux personnes socialement qualifiées de « victimes ».

Ce que vous trouverez auprès de votre psy

Auprès du psy que vous aurez choisi, vous trouverez avant tout l’écoute. Il vous faudra donc vous dévoiler avec confiance afin de lui permettre de cerner vos problèmes. Il pourrait vous faire passer par des tests pour mieux vous comprendre, vous et vos problèmes. Le tout sera d’être honnête avec vous-même et envers votre thérapeute. Les informations qu’il aura collectées à votre sujet lui servira à choisir l’approche thérapeutique appropriée à adopter et à en élaborer le processus. Il va alors planifier les séances avec éventuellement l’organisation de rencontres pour mettre à contribution les individus-clés de votre entourage impliqués dans les problèmes. Il mettra ensuite le programme thérapeutique en œuvre. D’après Charles Menneron qui est un psychologue à Paris 6ème, une méthode comme la psychologie clinique associée à la psychanalyse permet de libérer les maux rien que par la parole.

Conclusion

Le moment peut venir pour quelqu’un où il va devoir se rendre à un cabinet, une clinique privée, une institution spécialisée, un hôpital, un centre de réhabilitation ou encore un centre d’accueil de la petite enfance parce qu’il a besoin de se faire épauler par un psy pour trouver les solutions psychologiques permettant de gérer un grave problème qui risque de le conduire à la dépression.

Laissez un commentaire