Comment éviter le burn-out au travail ?

0 commentaire

Le burn-out est un terme moderne qui exprime surtout l’épuisement, la fatigue et la lassitude dus au travail. Les charges et responsabilités qui vous incombent dans votre travail peuvent générer, à la longue, une fatigue physique et morale intense. C’est ainsi qu’il est recommandé d’éviter le burn-out. Quelques conseils pratiques sont donnés dans cette optique.

Les symptômes du burn-out au travail

Le syndrome d’épuisement professionnel, connu sous l’appellation de burn-out, est la représentation d’un état d’épuisement physique et moral intense. Une personne souffrant de ce syndrome se trouve dans l’incapacité d’assumer correctement ses tâches et activités professionnelles. Le burn-out peut se manifester de manière physique et psychique.

Ø Manifestations physiques : sensation de fatigue et de lassitude, troubles digestifs, perte d’appétit ou anorexie, migraines, maux de tête fréquents, troubles du sommeil, troubles cutanés tels que démangeaisons, eczéma, ou acné, perte ou prise excessive de poids…

Ø Manifestations psychiques : perte de motivations à accomplir les tâches et activités, absence de concentration, perte de mémoire, sautes d’humeur, état de nervosité et d’irritabilité extrême, frustration, sensation d’incompétence et d’échec, perte de confiance en soi…

Les symptômes ne surviennent pas forcément ensemble. Ils peuvent être alternatifs et il n’y a pas d’ordre d’apparition. Le burn-out n’affecte pas tout d’un coup. Il s’installe progressivement à travers ces symptômes et, seul, un spécialiste comme un psychologue psychanalyste Paris 6 dont le cabinet se trouve au 45, rue Saint-Placide, serait à même de le diagnostiquer.

Les causes probables

Tout travailleur, tout salarié, est exposé au burn-out. La cause principale est imputée à la surcharge de travail et de tâches à accomplir. Le cumul de responsabilités, le volume des tâches, la pression managériale et externe à l’entreprise, les mauvaises conditions de travail… Sont autant de charges qui se superposent et génèrent une perte de ressources chez le salarié. Il arrive alors un moment où celui-ci ne parvient plus à faire face et pique des crises de dépression.

D’autres causes sont associées à la personnalité du salarié. La peur de l’échec, le manque de maîtrise de soi, le perfectionnisme, une ambition déplacée ou encore une grande timidité sont autant de causes de stress qui, à long terme, se transformera en surmenage ou en burn-out au travail.

Les aléas de la vie familiale peuvent favoriser le burn-out au travail. Outre la surcharge des tâches professionnelles, les difficultés familiales, un divorce, une séparation, un deuil, des parents à charge… Ont une incidence susceptible d’aggraver le cas de burn-out.

Se prémunir contre le burn-out au travail

Pour vous éviter l’épuisement au travail, la meilleure méthode est de réduire le volume de vos tâches et de vos responsabilités pour vous prémunir contre le stress et la dépression nerveuse.

Ø Détente physique

Durant vos heures de travail, si vous devez rester assis dans un bureau, agencez le mobilier et optez pour un mobilier ergonomique de manière à vous permettre de travailler dans les meilleures conditions. Pensez à prendre des pauses et à vous étirer de temps à autre, au terme d’une longue station assise.

Ø Organisation professionnelle

Organisez votre emploi du temps en tenant compte des objectifs de vos employeurs, de votre disponibilité et de vos capacités à assumer des charges. Évitez de vous engager dans des missions et responsabilités improbables. Faites en sorte que vos propres objectifs soient atteignables. Évitez de sauter un repas pour finaliser un dossier. Pensez également à déléguer certaines tâches que vous avez du mal à assumer.

Enfin, sachez couper avec votre travail lorsque vous éprouvez la sensation de lassitude. Évitez de tenter de cumuler vos congés, car il y va de votre santé et de votre vie. Prenez donc un congé régulièrement pour vous détendre. Durant ces moments, évitez de penser à vos tâches et laissez-vous aller.

Laissez un commentaire