LE COLORIAGE PARTICIPE CONSIDERABLEMENT AU DEVELOPPEMENT PSYCHOMOTEUR DE L’ENFANT

0 commentaire

Si le coloriage est une activité spécialement choisie par les éducateurs d’enfants, c’est parce qu’elle n’est pas simplement un passe-temps permettant de distraire et d’occuper les petits. Il est en effet fait pour faire travailler la fonction psychomotrice de l’individu comme nous allons le voir.

Le lien entre le coloriage et l’activité psychomotrice

Lors de la pratique du coloriage, on doit s’appliquer pour avoir de bons résultats. On doit apporter son attention sur chaque geste exécuté à chaque instant afin de rester dans la zone à colorier et ne pas déborder. On s’évertue aussi à réaliser des étalements uniformes aussi. Cette application développe la fonction psychomotrice et plus précisément la motricité fine de l’enfant puisque c’est l’attention accordée aux gestes de la main qui permet d’obtenir la précision exigée par un résultat correct. Il y a cela d’un côté, mais de l’autre côté aussi, il y a le sens de l’espace et des limites qui se précise chez l’enfant avec l’observation des contours à respecter dans le dessin. N’est-ce pas là une bonne méthode d’initiation à l’écriture d’ailleurs ? Cela est valable aussi lorsqu’il manipule par exemple un tableau à sequins. Par ailleurs, le coloriage fournit à l’enfant l’inspiration pour les futurs dessins de sa propre création.

Développement cognitif et apprentissage de la patience

Au début, alors l’enfant n’a pas encore une claire conscience des couleurs principales des différents objets, le coloriage guidé lui apprend par exemple que la couleur du soleil dans les dessins et peinture est jaune, l’eau est bleue, la terre est marron, l’herbe est verte, le raisin peut être vert ou violet et le nuage est blanc ou gris. Pour les couleurs au choix, il apprendra à marier les couleurs pour un résultat chromatique harmonieux. Pour développer son sens de la logique, on peut lui demander les raison de l’utilisation d’une couleur donnée et l’éclairer au besoin sans toutefois jamais lui imposer des choix qui peuvent être personnels. C’est valable pour l’utilisation d’un tableau à sequins. De l’autre côté, le coloriage n’est pas une activité qu’on exécute de manière expéditive. Il faut du temps et de la réflexion pour choisir les couleurs, bien faire le travail et ne pas passer outre les contours. Il enseigne à l’enfant la patience.

Où se procurer des planches de coloriage pour l’enfant ?

Il existe aujourd’hui deux grandes sources pour obtenir des planches de coloriage pour les enfants. Il y a bien sûr à cette époque du digital des sites internet spécialisés dans les activités pour enfants et qui mettent à la disposition des internautes des planches de coloriage en version PDF qu’on va imprimer et donner à l’enfant.
Parallèlement à cela, il y a toujours bien sûr les traditionnels cahiers et livres de coloriage en version papier que vous pourrez trouver dans les librairies et chez des boutiques spécialisés. Il y en a parmi eux qui, conscients des enjeux environnementaux et sociaux de la production et de l’utilisation du papier, s’efforcent de produire des articles respectant la planète et ses habitants. Ils ont bien sûr aussi une présence en ligne. La boutique en ligne SentoSphère en fait partie.

Le développement psychomoteur de l’enfant se fait aussi par les exercices d’attention qu’il accomplit en pratiquant le coloriage. L’application qu’il est obligé d’y mettre offre à l’enfant une bonne base pour l’apprentissage de l’écriture soignée et plus tard si c’est dans ses possibilités, l’apprentissage de la musique.

Laissez un commentaire