CHOISIR LE SOL D’UNE INSTALLATION SPORTIVE

0 commentaire

Vous envisagez de construire une salle de gym ou plutôt vous aménager un terrain de foot indoor ? Vous n’aurez pas à utiliser le même revêtement sportif. Les caractéristiques et donc la structure, de même que les matières du sol sportif à construire dépendront des disciplines qui vont y être pratiquées.

Inventaire des sports que le sol est censé accueillir

En vue de choisir le sol d’une installation sportive, il faut à priori inventorier les disciplines que cette dernière va accueillir car de ces dernières dépendront le choix entre un sol à élasticité élargie comme pour le basketball, un sol à élasticité combinée comme pour les salles polyvalente et un sol à élasticité mixte ou à élasticité ponctuelle comme pour les éducations physiques. La différence entre chacun de ces sols réside dans le type de support, l’épaisseur et la finition. En fonction des caractéristiques choisies, on utilisera pour le support une combinaison entre la chape, les sous-couches souples ou sous-construction bois, le béton et la finition qui peut être en résine PU, PVC, parquet ou caoutchouc. Pour ce qui est de l’épaisseur, elle variera entre 15 et 200 mm.

Des critères de choix liés au confort pour le revêtement sportif

Outre la question de l’élasticité du sol, il y a d’autres critères à considérer relativement au confort et à la sécurité des sportifs. Un inventaire de leurs besoins, sensibilités et limites est à dresser. En matière de confort, la règle est d’éviter les points négatifs car les utilisateurs y sont plus sensibles qu’au grand confort. En matière de sécurité, le principe est que le revêtement sportif offre l’adhérence nécessaire aux manœuvres qui s’y produiront et absorbe suffisamment les chutes afin de limiter les causes de blessures. Un sol participe un peu à la qualité de sonorisation d’une installation sportive et son élasticité relative peut réduire des bruits comme les chocs répétitifs des ballons de basketball.

Optimiser la durée de vie du sol sportif

Le support d’un sol sportif a beau être bien fait avec les matières les plus appropriées, si l’évacuation d’eau n’y est pas correcte surtout au niveau de la fondation, il se détériorera bien vite. L’humidité par ailleurs affectera la santé des sportifs vulnérables. De ce côté, des dispositifs d’anti remontée d’humidité peuvent être mis en place. Au niveau du revêtement sportif, le mode d’entretien jouera beaucoup dans sa durée de vie. Il est toujours conseillé de se confier aux spécialistes du nettoyage professionnels car ils connaissent bien les matériels et produits à choisir en fonction de la nature du revêtement. En dernier lieu, il faut prévoir les possibilités de réparation. Que cette dernière n’oblige pas le démontage de tout l’ensemble tant que possible.

Conclusion

Confort et sécurité sont deux critères vitaux du choix d’un sol sportif. Les compagnies d’assurance tout comme les parents des élèves vont exiger d’ailleurs leur conformité vis-à-vis des normes. Leur choix dépend des activités sportives choisies. Les qualités écologiques du sol sportif sont un plus à ne pas négliger.

Laissez un commentaire