Comment choisir une application métier ?

0 commentaire

Le choix de l’application métier dépend des objectifs et de la stratégie digitale de l’entreprise. Avant de créer une application mobile métier ou d’entreprendre la refonte d’applications web, quelques étapes sont primordiales :

  • Décider s’il faut un logiciel, un progiciel ou un ERP (PGI)
  • Définir les utilisations futures de cet outil métier
  • Déterminer les profils des futurs utilisateurs de la solution numérique
  • Réfléchir aux exigences de fonctionnalités à partir des tâches requises
  • Évaluer le budget à y consacrer (développement, maintenance, formation, etc.)
  • Planifier le délai de réalisation

La démarche UX (user experience), centrée utilisateur, aide à répondre à ces problématiques afin de rédiger ou d’affiner le cahier des charges. En effet, au-delà de la technique, la compréhension de l’utilisateur métier permet de définir le meilleur produit à développer.

Rappelons en quoi consiste une application métier.

L’impact positif de l’UX design

En règle générale, la méthode UX design, quel que soit le support ou le format (ordinateur de bureau, tablette, smartphone, site Internet, etc.) amène une optimisation du contenu et du design graphique tout en favorisant l’innovation. L’UX design met l’utilisateur du produit, ou des services informatiques, au cœur de la conception pour prendre les meilleures décisions. Le travail se fait en équipe sur la base d’études qualitatives et quantitatives. On distingue trois grandes étapes :

  1. Mener un travail d’analyste et de chercheur sur le terrain (UX Research), on parle aussi d’étude ethnographique
  2. Définir les parcours utilisateur, l’interface, etc. pour créer la maquette ou le prototype (conception UX/UI design)
  3. Procéder aux tests avec les utilisateurs finaux, ou A/B testing, pour recueillir les impressions du panel représentatif d’utilisateurs (évaluation)

Cette dernière phrase comprend des itérations jusqu’à ce que l’expérience utilisateur soit suffisamment satisfaisante pour garantir la réussite du projet. Dans le secteur du e-commerce notamment, l’UX a prouvé son efficacité. Une expérience utilisateur optimisée fidélise le client et assure une excellente e-réputation à la marque. Cependant, l’UX est aussi essentiel pour apporter une forte valeur ajoutée à une application métier. Le secteur industriel, du bâtiment ou des services peuvent tirer profit de cette méthode de conception.

Malgré tout, nombreuses sont les solutions métier encore peu ergonomiques ou mal pensées pour leur utilisateurs, ceci, soit en raison de leur ancienneté, soit en raison d’un schéma de conception défaillant. Dans ce contexte, les tests utilisateur s’imposent comme une composante a minima d’une démarche UX. La réponse passe par une méthode rigoureuse à adapter à chaque projet. Parfois, il faut aller jusqu’à impliquer les employés / utilisateurs dans le choix de leurs propres outils de travail afin de se donner les moyens de concevoir une solution logicielle performante et efficiente, adaptée aux usages réels.

C’est un bouleversement de la culture de conception que suscite la démarche UX.

Laissez un commentaire