Faire appel à un avocat immobilier est-il indispensable ?

0 commentaire

Si vous êtes n’importe laquelle des principales parties intéressées par un bien immobilier en construction, en location, en vente ou en cours de démolition, il peut vous arriver une situation qui vous obligera à faire appel à un expert du droit de la construction. Mais à quel moment cela sera-t-il indispensable ?

L’avocat immobilier, un mandataire

Qu’il s’agisse de construction, d’achat, de vente, de location ou de démolition, une affaire intéressant l’immobilier ou les biens meubles présente toujours des aspects qui, lorsqu’ils apparaissent comme des difficultés, ne peuvent être résolus que grâce aux compétences d’un avocat immobilier. Ce dernier est le partenaire à solliciter et qui deviendra votre mandataire pour des opérations comme la rédaction d’actes, les négociations et bien sûr, la protection juridique. Il a le devoir de se maintenir constamment à jour vis-à-vis de l’évolution de la législation et de la jurisprudence. Le mandant est son unique rémunérateur.

Quand faire appel à l’avocat immobilier ?

Tout doute ou manque de connaissance intéressant le domaine du droit de l’immobilier ne trouve son remède qu’auprès de l’avocat en droit immobilier. Que la résolution d’un conflit de copropriété demande un éclairage expert, que la cession d’un fonds de commerce demande une assistance pro, que la viabilité d’un projet immobilier doive être assurée, qu’un projet personnel s’insérant dans une vie en copropriété doive être validé ou que la construction d’un ouvrage doive être sécurisé sur le plan juridique, les conseils et l’assistance de cet avocat spécialisé vous seront indispensables. Sa connaissance approfondie du droit immobilier et son expérience du terrain dépassent toute théorie.

La défense des intérêts, le rôle principal de l’avocat

Là où le recours à l’avocat en droit immobilier est absolument incontournable, c’est quand il y a un litige pouvant aboutir à la saisine de la justice. Quand il y est question de malfaçons, de troubles anormaux de voisinage, de vices cachés, de garantie biennale à mettre en œuvre, d’assurance dommages-ouvrage à réclamer, d’assemblée générale de copropriété à contester ou encore de retard de livraison d’ouvrage et que les solutions amiables n’ont pas de portée efficace, l’intervention de l’avocat s’impose. Le plaignant peut être le maître d’œuvre, le maître d’ouvrage, l’architecte, l’agent immobilier, le fournisseur de services, voire le voisin d’une construction donnée.
L’immobilier qui inclut des aspects comme la construction, la copropriété, la mitoyenneté, les hypothèques et l’urbanisme est soumis à une législation particulière. La maîtrise l’application des termes de cette dernière n’est possédée que par l’avocat en droit immobilier qui est alors le partenaire incontournable en cas de souci.

Laissez un commentaire