Aloe Arborescens et Cancer

0 commentaire

L’aloès arborescens «arborescent, qui a l’apparence d’un arbre», connu aussi sous les noms de Aloe candelabre ou encore Corne de bélier, est un aloès originaire d’Afrique australe pouvant atteindre 2 à 3 m de haut. Dans son pays d’origine, l’aloès arborescent fleurit en juin-juillet. Dans l’hémisphère nord, en France, il fleurit en hiver et au début du printemps. 

Histoire de l’aloe arborescens

fleur aloe arborescensÀ la fin de la Seconde Guerre mondiale, le traitement des brûlures des irradiés de Nagazaki et d’Hiroshima avec du gel d’aloès arborescent a beaucoup contribué à sa réputation. Au Japon, il est cultivé à des fins horticoles et médicinales et consommées pour lutter contre la constipation.

L’ Aloe arborescens s’hybride facilement avec d’autres aloès. Aloe Arborescens a été importé pour ses qualités horticoles et ses vertus médicinales. En Italie, sa culture commerciale est destinée à la cosmétique et à l’herboristerie.

L’exsudat de la feuille de l’aloès arborescens, c’est-à-dire le suc, et le gel, c’est-à-dire la pulpe, sont riches en vitamines (B1, B3, B6, C, B12, A, E), acides aminés, sels minéraux (sodium, potassium, calcium, magnésium) et oligo-éléments ( fer, cuivre, zinc, chrome, cobalt). L’épiderme de la feuille de l’Aloe Arborescens contient des lectines (aloctines A et B) reconnus pour inhiber la croissance des fibrosarcomes chez les animaux. L’alolectine A affecte la réponse immunitaire des cellules lymphoïdes. Cette activité immuno-modulatrice joue un rôle important dans le traitement des cancers. L’Aloe Arborescens améliore le transit intestinal, détoxifie l’organisme, s’attaque à certains problèmes de peau (eczéma, pellicules, cicatrices, orgelets, mycoses…) et intervient favorablement dans des déficiences immunitaires.

Bienfaits de l’aloe contre le cancer

Une étude menée par des chercheurs japonais Okada K. Yakayama J. « Studies on in vitro and in vivo effects of aloe extract on hepato carcinogenesis » publié dans le journal of the Yakayama medical Society, 1997, 48/85-95., in vivo et in vitro, a démontré l’efficacité de l’aloe arborescens sur l’hépato-carcinogénèse (cancer du foie) mais aussi sur d’autres types de cancers tels que celui de la prostate, du poumon, du colon et de l’estomac, en montrant que la prise d’aloe arborescens diminuerait le nombre de cellules cancéreuses et qu’il participerait à prévenir ce type de cancer. Cette étude semble suggérer que l’ Aloe Arborescens peut être associé avec succès à la chimiothérapie pour augmenter son efficacité.

L’Aloe Arborescens, en raison de sa teneur en aloïne, il contient 8 fois moins d’aloïne que l’Aloe Vera (voir l’article aloe vera vs aloe arborescens), peut être, cependant, à l’origine de différents symptômes de toxicité.

Il y a des précautions d’emploi dont il faut tenir compte. L’Aloe Arborescens est déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes ainsi qu’aux jeunes enfants (moins de 12 ans). Il faut, impérativement, demander conseil à un médecin avant d’entamer une cure d’aloès arborescens.

Laissez un commentaire