5 choses essentielles à savoir sur l’accastillage de son bateau

0 commentaire
accastillage bateau
Vous êtes passionné de voile, vous avez même déjà votre bateau et vous cherchez actuellement des pièces d’accastillage ? Pour vous vous aidez à faire votre choix, nous vous présentons 5 choses essentielles à savoir sur l’accastillage.

 

Le mot accastillage vient de « château »

Le mot accastillage provient de château (castel) qui en marine désignait jadis les plates-formes d’un navire appelés aussi «gaillards». Ce terme désigne ensuite la partie émergée du navire. Il est de nos jours est surtout employé pour parler de l’équipement de gréement, c’est à dire du maniement et la propulsion d’un voilier de plaisance.

 

L’accastillage a des fonctions variées

Vous pouvez trouver chez un spécialiste (comme le fabriquant de pièces d’ accastillage Panda Blue) des éléments divers. L’accastillage remplit des fonctions diverses à l’aide d’ustensiles comme :

  • les emmagasineurs, les bloqueurs, les poulies et les enrouleurs pour fixer et contrôler le mouvement des cordages,
  • les hublots, les stores et les panneaux d’aération pour assurer l’arrivée d’air à l’intérieur du navire,
  • les éléments de protection comme les protège-ridoirs, des étuis en cuir et les manilles pour séparer les cordages et les éléments les plus fragiles,
  • les espars (mâts, bômes et tangon) pour soutenir les voiles et assurer la propulsion du navire.

 

Il demande un sens aigu de l’ordre

Le pont du navire va pencher pendant la sortie en mer. L’accastillage doit être parfaitement rangé conformément à un plan de pont. Il faut aussi vérifier à quai qu’aucune pièce ne manque. Avez-vous par exemple au moins deux manivelles pour l’action des cabestans ? Est-ce que tous les cordages sont bien enroulés ? Vérifiez enfin la présence de matériel de navigation et d’une trousse de secours.

 

Un accastillage demande d’être entretenu

Vous devez protéger les pièces mécaniques contre la rouille en appliquant un primaire qui va les recouvrir d’une couche protectrice. Vous pouvez aussi recouvrir le pont d’un revêtement ou un tapis anti-dérapant en liège pour que l’équipage ne perde pas l’équilibre pendant la sortie. Par ailleurs, on peut enfin inclure des ustensiles de protection comme des cadenas ou des câbles de sécurité pour éviter que les pièces mobiles ne soient dérobées.

 

Comment choisir les éléments d’accastillage ?

Pour les ustensiles comme les poulies ou les bloqueurs, le fabricant doit indiquer le diamètre du cordage (exprimé en millimètres) auquel ils correspondent. Il est aussi nécessaire de connaître le poids de charge maximale à laquelle peut résister la pièce.

Laissez un commentaire