2 belles destinations à visiter en Birmanie

0 commentaire

La Birmanie est un pays de l’Asie du Sud-Est qui mérite d’être découvert de fond en comble. Cependant, c’est une première fois pour vous et vous ne savez pas quoi visiter, ni dans quel ordre. Dans cet article, découvrez deux destinations à ne surtout pas manquer une fois là-bas.

Mandalay, une des étapes à ne pas rater lorsqu’on visite la Birmanie pour la première fois

Pour profiter de votre voyage sur mesure en Birmanie, faites-vous plaisir en partant à Mandalay. Cette ancienne capitale royale du pays est reconnue comme étant une ville culturelle. Vous y verrez de très belles pierres précieuses dans les bijouteries. En effet, le sous-sol birman est connu pour être un des plus riches gisements de rubis, saphirs ou opales au monde.

Il y a également de nombreux artisans travaillant les objets en laque, le bois, les marionnettes, les bronzes de bouddhas ou de musiciens, le martelage des feuilles d’or, le marbre, le tissage traditionnel de la soie et du coton ou encore les objets en argent comme les boîtes, les vases ou les timbales. Essentiellement fabriqués à la main en Birmanie, ne partez pas sans quelques cheroots (ou stogies). Ce sont des cigares locaux verts et assez fins.

Mandalay est aussi le centre religieux du bouddhisme en Birmanie avec ses nombreux monastères et pagodes. Vous en verrez plusieurs au cours de votre voyage. On peut citer par exemple la pagode Mahamuni. Elle est l’une des plus vénérées abritant de belles sculptures khmères en bronze et une grande statue de bouddha de 4 mètres de haut rapportée du royaume de l’Arakan comme prise de guerre.

Avant de terminer le voyage, il y a un défi à réaliser qui est de monter jusqu’au temple de Sutaungpyei. En fait, vous devrez gravir 1800 marches pour atteindre cette pagode bâtie au sommet de la colline qui domine la ville. Cette expérience est intéressante, car c’est un endroit idéal non seulement pour la vue panoramique, mais aussi pour connaître l’histoire du bouddhisme et de la ville de Mandalay. Pour ceux qui ne peuvent pas monter à pied, il y a un escalier mécanique et un ascenseur qui emmènent directement tout en haut.

Le mont Popa, un autre incontournable parmi les curiosités naturelles de la Birmanie

Pour les curiosités naturelles, dirigez-vous vers le mont Popa, ancien volcan culminant à environ 1 500 m d’altitude. Cet endroit se trouve à quelques heures au sud de Bagan. C’est un lieu sacré où des pèlerins bouddhistes viennent pour vénérer les Nats, les grands esprits du Bien et du Mal. Ils les honorent surtout pendant la cérémonie de la pleine lune de Nayon (mai/juin) et aussi pendant le festival de Nadaw (novembre/décembre).

Malgré ses 777 marches, son ascension ne présente pas de difficulté. En plus, le panorama sur la plaine de Bagan est magnifique et la végétation est luxuriante grâce aux cendres volcaniques qui ont fertilisé ses terres. Vous pourrez faire du trek si vous le souhaitez, car le site abrite un parc national.

En chemin, vous aurez également l’occasion de découvrir de nombreux macaques qui y ont élu domicile ou encore de visiter une ferme où se trouve une fabrique d’alcool de palme. Cependant, soyez toujours accompagné d’un guide local, car il y a des règles spirituelles qu’il faut respecter. Il s’agit par exemple d’éviter d’y porter des vêtements de couleur noir et rouge, ou bien d’y apporter de la viande pour ne pas offenser les Dieux.

Cette excursion vous permettra aussi de découvrir le Taung Kalat, le noyau central de basalte au sud-ouest de cette cheminée volcanique. À son sommet se trouve un monastère abritant des statues polychromes, un stupa doré avec ses 37 Nats recouvertes d’habits colorés. Le voyage en Birmanie serait incomplet sans la visite du mont Popa.

Laissez un commentaire